témoignage 1

« Quand soi-même, patient récemment diagnostiqué, on ressent de la panique, cela va sûrement être communiqué aux autres au moment de l’information génétique de la parentèle. Il est important d’être conscient de son niveau de stress, pour savoir si on a transmis quelque chose d’un peu serein ou pas. » … More témoignage 1

« Tout ça se passe dans le temps : coup de poing initial à l’annonce de la maladie. Il faut digérer l’annonce et puis après, on peut imaginer que c’est la même chose pour les apparentés qui sont informés » … More